Quels sont les effets indésirables du jeûne intermittent

S’il est sans danger pour la plupart des gens, il a cependant été montré que le jeûne intermittent a tout de même des effets secondaires mineurs et que ce choix n’est pas adapté à tout le monde. Dans cet article, vous découvrirez les effets indésirables liés au jeûne intermittent.

Sommaire
    Add a header to begin generating the table of contents

    Le jeûne intermittent est une pratique alimentaire qui consiste à inclure des périodes régulières de jeûne au cours desquelles ne sont consommées que très peu voire pas de calories.

    Des études ont établi un lien entre le jeûne intermittent et un certain nombre d’avantages pour la santé, notamment :

    • perte de poids
    • diminution des facteurs de risque de maladie cardiovasculaires
    • amélioration de la sensibilité à l’insuline
    • réduction des marqueurs du stress oxydatif
    • meilleur contrôle de la glycémie

    Ces découvertes ont conduit à la popularité croissante des méthode comme le régime 16/8, la méthode 5:2 ou encore le Eat Stop Eat (voir notre article complet)

    Les problèmes digestifs liés au jeûne intermittent

    Votre digestion peut être affectée négativement par la réduction de l’apport alimentaire qui accompagne le jeûne intermittent. La constipation, la diarrhée, les nausées et les ballonnements sont des symptômes que vous pourriez donc ressentir si vous pratiquez cette méthode. Ces problèmes digestifs peuvent être aggravés par la déshydratation, un autre effet secondaire courant lié au jeûne intermittent. 

    Il est donc primordial de choisir des aliments riches en fibres et de rester bien hydraté tout en pratiquant le jeûne intermittent.

    La faim et les fringales

    Si vous pratiquez le jeûne intermittent, vous aurez faim, rien de surprenant à cela !  Il est toutefois intéressant de constater que ce régime provoque une sensation de faim plus élevée qu’un régime hypocalorique avec une restriction continue. Des études suggèrent par ailleurs que la faim est un symptôme que les gens ressentent généralement pendant les premiers jours d’un régime de jeûne.

    Enfin, cette sensation peut disparaître à mesure que votre corps s’adapte à des périodes de jeûne régulières.

    Fatigue et faible niveau d’énergie

    L’hypoglycémie liée au jeûne intermittent peut entraîner une sensation de fatigue et de faiblesse. De plus, le jeûne intermittent peut entraîner des troubles du sommeil chez certaines personnes, ce qui peut entraîner de la fatigue pendant la journée.

    Cependant, certaines études montrent que le jeûne intermittent peut en fait réduire la fatigue, d’autant plus que votre corps s’adapte aux périodes de jeûne régulières.

    Irritabilité et changements d'humeur

    Certaines personnes peuvent ressentir de l’irritabilité et d’autres troubles de l’humeur lorsqu’elles pratiquent le jeûne intermittent. L’hypoglycémie qui peut survenir pendant les périodes de jeûne peut entraîner de l’anxiété et des difficultés à se concentrer.

    Fait intéressant, des chercheurs ont découvert que, même si les femmes étaient plus irritables, elles ressentaient également un sentiment d’accomplissement, de fierté et de maîtrise de soi plus élevé à la fin de la période de jeûne qu’elles ne l’avaient signalé au début.

    Mauvaise haleine

    La mauvaise haleine est un effet secondaire désagréable qui peut survenir chez certaines personnes pendant le jeûne intermittent. Ceci est dû au manque de flux salivaire et à l’augmentation de l’acétone dans la respiration

    Le jeûne amène votre corps à utiliser les graisses comme carburant. L’acétone est un sous-produit du métabolisme des graisses, elle augmente donc dans votre sang et votre respiration pendant le jeûne.

    De plus, la déshydratation – un symptôme associé au jeûne intermittent – peut provoquer une sécheresse de la bouche, ce qui peut entraîner une mauvaise haleine

    Troubles du sommeil

    Certaines recherches suggèrent que les troubles du sommeil, tels que l’incapacité de s’endormir ou de rester endormi, sont parmi les effets secondaires les plus courants liés au jeûne intermittent.

    Une étude de 2020 a observé 1 422 personnes qui ont participé à des périodes de jeûne d’une durée de 4 à 21 jours. L’étude a révélé que 15% des participants ont signalé des troubles du sommeil liés au jeûne et cet effet a été ressenti plus fréquemment que les autres effets secondaires.

    Déshydratation

    Comme mentionné plus haut, pendant les premiers jours de jeûne, le corps libère de grandes quantités d’eau et de sel dans les urines. Si vous ne remplacez pas les liquides et les électrolytes perdus, vous pourriez souffrir de déshydratation. De plus, les personnes qui pratiquent le jeûne intermittent peuvent oublier de boire ou ne pas boire suffisamment. Cela peut être particulièrement courant lorsque c’est la première fois que vous pratiquez un jeûne intermittent.

    Pour rester bien hydraté, buvez de l’eau tout au long de la journée et surveillez la couleur de votre urine. Une urine de couleur foncée peut indiquer que vous êtes déshydraté.

    Doit-on éviter le jeûne intermittent ?

    Bien que le jeûne intermittent puisse être une méthode efficace pour certaines personnes, il peut s’avérer peu judicieux pour d’autres. Les professionnels de santé conseillent généralement à certaines catégories de personnes d’éviter le jeûne intermittent :

    • les personnes enceintes ou qui allaitent/allaitent
    • les jeunes enfants et adolescents
    • les personnes âgées 
    • les personnes immunodéficientes
    • les personnes ayant des troubles de l’alimentation 

    Cette liste n’est bien-sûr pas exhaustive et si vous ressentez des effets secondaires prolongés lors de la pratique du jeûne intermittent, mieux vaut l’interrompre que de vous en rendre malade.

    Même si cette façon de manger a été liée à des bienfaits pour la santé, il existe de nombreuses autres choses que vous pouvez faire pour améliorer votre santé qui n’impliquent pas le jeûne. Adoptez un régime alimentaire équilibré et nutritif, dormez bien, pratiquez une activité physique régulière et gérez le stress – ces éléments sont beaucoup plus importants pour promouvoir la santé globale.

    Vous avez aimé cet article ? Partagez le :

    Facebook
    Twitter
    LinkedIn
    Email
    Continuez votre lecture avec :
    comment garder la ligne à noel ?

    Comment rester en forme pendant les fêtes ?

    Ça y est, Noël approche à grands pas et de nombreuses personnes ont non seulement tendance à ruiner leurs habitudes alimentaires, mais elles prennent également …

    Découvrir →

    L’influence du sommeil sur votre condition physique

    Il serait bien faux de penser qu’on ne s’entraine qu’au moment où l’on revêt notre tenue de sport, et que l’on commence l’échauffement. Bien au …

    Découvrir →

    C’est quoi le régime cétogène ?

    Les régimes à faible teneur en glucides ont longtemps été utilisés comme options thérapeutiques dans le traitement de l’obésité sévère et du diabète de type …

    Découvrir →

    Quels sont les effets indésirables du jeûne intermittent

    S’il est sans danger pour la plupart des gens, il a cependant été montré que le jeûne intermittent a tout de même des effets secondaires …

    Découvrir →

    Les piliers d’une alimentation saine

    Si vous voulez restez en bonne santé, une alimentation saine et équilibrée est l’une des choses les plus importantes à mettre en place. Jusqu’à 80 …

    Découvrir →

    5 méthodes pour faire un jeûne intermittent

    Le jeûne est pratiqué par l’être humain depuis des milliers d’années et ce dans différentes religions et cultures différentes. Le jeûne intermittent 16/8 est aujourd’hui …

    Découvrir →

    Compléments alimentaires : comment bien les utiliser ?

    Tout le monde peut avoir un jour besoin d’optimiser son alimentation par l’usage de compléments alimentaires. Régimes alimentaires particuliers, entraînements et sports en général ou …

    Découvrir →
    Retour haut de page